Pour que les critères de risque soient respectés, il est essentiel, selon nous, que la gestion du risque soit indépendante de la gestion de portefeuille.

Notre équipe indépendante chargée de la gestion du risque est responsable de l’élaboration et du suivi des lignes directrices et des indicateurs en matière de risque, comme l’erreur de réplication et le coefficient bêta, pour toute notre gamme de solutions de placement. Ce programme de réduction active des risques prévoit notamment le suivi quotidien des tolérances associées aux portefeuilles et des écarts éventuels.

L’équipe se concentre sur les risques courants qui existent :

  • entre les différentes catégories d’actifs (par exemple, des corrélations plus importantes que prévu entre des composantes du portefeuille)
  • à l’intérieur de chaque catégorie d’actifs (par exemple, la contribution d’un gestionnaire au risque de portefeuille)
2,000 facteurs de risque pris en compte

Le processus prévoit un mécanisme de vérification et de comparaison, qui permet à nos gestionnaires de portefeuille :

  • d’avoir une vision claire des risques qu’ils prennent
  • de conserver des portefeuilles diversifiés qui visent à produire des rendements plus stables au fil du temps
  • d’éviter les risques liés au fait de concentrer la majeure partie de l’actif de la stratégie entre les mains d’un petit nombre de gestionnaires

Nous intégrons la gestion du risque à différents niveaux : titre individuel, gestionnaire, catégorie d’actifs et portefeuille.

Notre modèle de risque explique la variabilité des rendements des titres individuels en termes de facteurs de risque systématique (et ils sont plus de 2 000 pour ce qui est des actions, des titres à revenu fixe et des placements non traditionnels (fonds de couverture, immobilier et capital-investissement). Notre démarche se traduit par une gestion plus intégrée du risque.