Au cours des dernières années, la discipline infonuagique et l’adoption de la technologie ont gagné du terrain de façon constante dans le secteur des services financiers. Les événements des 20 derniers mois ont grandement accéléré cette trajectoire – d’abord pour répondre aux besoins immédiats de continuité des activités, ensuite pour redoubler les gains d’efficience et de rentabilité, en particulier dans un monde du travail toujours hybride.

Au cœur de ces efforts, les stratégies conçues spécialement pour l’infonuagique sont de mieux en mieux comprises, de sorte que leur adoption devient de plus en plus courante. Une organisation peut considérablement améliorer la souplesse de la livraison de ses solutions technologiques et développer des systèmes hautement disponibles, fiables et résilients au moyen d’une stratégie conçue spécialement pour l’infonuagique natif, laquelle repose sur une architecture axée sur les services, des communications basées sur une interface API, une infrastructure de conteneurs et un processus basé sur des domaines pour le développement et le déploiement.

La transition vers un environnement infonuagique commence par le perfectionnement ou la requalification de la main-d’œuvre et la transition des anciens modèles d’exploitation vers des modèles infonuagiques, notamment pour la technologie, les aspects juridiques, le risque, la conformité, la sécurité de l’information, la gestion des fournisseurs et l’approvisionnement. Ces initiatives peuvent entraîner un changement de culture majeur et nécessitent l’adhésion, le dévouement, l’engagement et la persévérance de la haute direction.

La stratégie de l’infonuagique contribue à l’adoption progressive de l’infonuagique. Même si les nouveaux développements peuvent être lancés par une discipline infonuagique, les plateformes et applications existantes peuvent servir à la transformation de l’infonuagique et réduire au minimum tout risque de perturbation inutile des activités. Une telle stratégie permet également de trouver un équilibre entre la prestation des services et la transformation vers l’infonuagique.

Bien que le secteur des services financiers soit à la traîne par rapport à d’autres secteurs, les organisations peuvent tirer trois avantages clés de la mise en œuvre d’une stratégie conçue spécialement pour l’infonuagique : une souplesse accrue, un meilleur accès à l’information et une plus grande sécurité opérationnelle.

Les écosystèmes infonuagiques donnent aux organisations la capacité de redimensionner leurs activités, ce qui leur procure une résilience opérationnelle élevée et une efficience accrue.

Souplesse

Toutes les organisations font, ou ont fait, le virage vers l’infonuagique, en apparence du moins. Les écosystèmes infonuagiques donnent aux organisations la capacité de redimensionner leurs activités, ce qui leur procure une résilience opérationnelle élevée et une efficience accrue. Les stratégies centrées sur l’infonuagique s’articulent tout d’abord autour de l’agilité, permettant aux organisations de s’ajuster rapidement, d’intégrer de nouvelles capacités et de s’adapter à un paysage réglementaire en évolution. Toutes ces qualités sont essentielles pour soutenir les objectifs de croissance de l’entreprise, à court et à long terme.

Il est essentiel d’être en mesure de déterminer quelle information peut être stockée dans le nuage public et laquelle doit être gérée à l’interne, en particulier dans le secteur des services financiers. Le nuage public n’est pas toujours la meilleure option pour tous les besoins d’une organisation. Il se peut que des charges de travail soumises à des exigences de sécurité précises, qui ont certains besoins en matière d’hébergement des données ou des seuils de conformité et réglementaires élevés, et celles dont les exigences d’intégration des plateformes existantes locales sont complexes doivent être exécutées ou s’exécutent de manière plus efficiente avec les écosystèmes sur place. Les applications et les solutions créées spécialement pour l’infonuagique sont conçues de manière à pouvoir être déployées dans un environnement infonuagique public ou dans un environnement local, ce qui procure une véritable souplesse et permet une existence conviviale avec des écosystèmes hybrides de l’industrie de l’infonuagique.

Ces avantages s’ajoutent au fait que les ressources internes peuvent souvent être dispersées, avoir une expertise limitée en matière d’infonuagique et avoir une expérience limitée en matière de mise en œuvre de programmes de changement d’entreprise. Les sociétés recherchent souvent des fournisseurs de services de transformation infonuagique qui disposent des ressources, du temps et des connaissances nécessaires pour gérer le changement, la transition, l’intégration et la protection de leurs activités dans un écosystème infonuagique natif – donnant aux équipes internes la souplesse nécessaire pour se concentrer sur la croissance de l’entreprise et le service à la clientèle.

Accès à l’information

La demande d’information des utilisateurs internes et des consommateurs externes a atteint un sommet historique et augmente rapidement. Les organisations de services financiers peuvent se démarquer grâce à la diffusion numérique multicanal de l’information à l’intention des parties prenantes internes et externes, jumelée à des attentes de disponibilité et d’analyse de données en tout temps. Les plateformes et applications technologiques des grandes institutions de services financiers sont généralement axées sur les secteurs d’activité (services bancaires de détail, services bancaires aux entreprises, assurance, gestion de patrimoine, etc.). Il s’agit généralement d’un ensemble d’applications informatiques conçues à l’interne et destinées à l’utilisateur final, ainsi que de technologies hétérogènes à source ouverte et sous licence de tiers, qui sont hébergées sur place ou à l’externe, le tout dans le but de répondre aux divers besoins essentiels d’une organisation. Chaque secteur d’activité possède généralement son propre entrepôt de données et différentes technologies sous-jacentes.

De tels contextes font en sorte qu’il est extrêmement difficile de répondre à la demande d’accès à l’information. La gestion des données est un défi en constante évolution pour une grande partie du secteur. Qu’il s’agisse des exigences réglementaires et de conformité ou de l’analyse de la clientèle, la collecte des données, la gestion, les contrôles d’accès et l’analyse de données sensibles sont nécessaires à toute stratégie efficace de diffusion de l’information.

En développant des capacités de gestion des données infonuagiques natives, les organisations de services financiers se dégagent des coûts élevés d’entreposage des données, réduisent le temps de gestion des données, et bénéficient d’un accès à l’efficacité du traitement des données qu’offre l’infonuagique en regroupant les données de l’entreprise et en tirant parti de l’intelligence artificielle, de l’apprentissage machine et des capacités d’analyse pour l’analyse et la diffusion de l’information, lesquels sont propulsés par l’infonuagique. Les organisations peuvent également s’adapter rapidement et plus facilement aux exigences changeantes en matière de réglementation et de conformité, et obtenir de précieux renseignements basés sur des données.

Sécurité opérationnelle

La protection des données d’une société de services financiers est primordiale et mise en évidence par les priorités budgétaires des TI. Selon une étude d’IDG Research réalisée en mai 2021, 65 % des chefs de file en matière de TI sondés ont fait part de leur intention d’augmenter leurs dépenses en matière de cybersécurité. De plus, 25 % d’entre eux ont indiqué que les initiatives de cybersécurité, comme la surveillance de la sécurité en temps réel et l’analyse judiciaire, étaient les éléments les plus importants sur lesquels ils se penchaient activement avec leurs équipes.

Afin d’assurer la protection véritable des données, les stratégies infonuagiques natives et les programmes de mise en œuvre doivent également être à l’avant-garde en matière de cybersécurité. Les processus avant-gardistes en matière de cybersécurité accordent la priorité à une stratégie d’affaires en matière de cybersécurité et veillent à ce qu’une combinaison appropriée d’agilité et de protection soit intégrée dans le parcours des TI, couvrant les applications conçues à l’interne, ainsi que les technologies sous licence de tiers et les TI de l’entreprise. Une stratégie à l’avant-garde en matière de cybersécurité permet de s’assurer que la sécurité de l’information fait partie du cycle de vie du développement de logiciels et non d’une réflexion après coup. Cette approche établit un équilibre entre le besoin d’une expérience client optimale et la protection des données. Quelques-uns des avantages de la mise en œuvre d’une stratégie avant-gardiste en matière de cybersécurité comprennent la surveillance de la sécurité en tout temps, la détection avancée des menaces fondée sur l’intelligence artificielle et les données, la sécurité des données, la confiance et la réduction du risque de cyberattaques.

L’avenir de l’infonuagique

Les organisations de services financiers devraient surveiller quatre tendances technologiques connexes cette année :

  • Une augmentation des placements dans les systèmes qui soutiennent la gestion et la fluidité des capacités et des services infonuagiques et sur place, ce qui contribue à une exploitation efficace dans un environnement infonuagique hybride
  • Une intégration accrue de l’automatisation et de l’apprentissage machine, permettant une meilleure gestion des données, des analyses, de la bande passante et de la sécurité
  • La répartition des données et des charges de travail entre les paliers architecturaux en fonction des besoins fonctionnels et de ressources propres à l’organisation
  • Un modèle hybride de déploiement et d’exploitation de l’infonuagique qui couvre les besoins d’affaires critiques, comme la résilience, la disponibilité élevée, la reprise après sinistre, la continuité des activités et l’existence au sein de l’écosystème des services financiers