Nos principales conclusions comprennent :

  • Poursuite d'une croissance économique mondiale supérieure à la moyenne, mais à un rythme plus lent que celui observé l'an dernier.
  • Des marchés du travail extrêmement tendus, en particulier aux États-Unis. Nous pensons que davantage de personnes reviendront sur le marché du travail à mesure que les craintes liées au COVID s'estomperont, mais il y aura probablement encore un décalage persistant entre l'offre et la demande.
  • Prédire un mauvais résultat pour l'inflation en 2022 n'est pas vraiment un risque, à notre avis.
  • Outre le début d'un nouveau cycle de resserrement monétaire, certains économistes s'inquiètent du prochain « précipice budgétaire » auquel seront confrontés divers pays, notamment les États-Unis. Même s'il y aura une impulsion budgétaire négative dans le sens où la relance extraordinaire des deux dernières années ne se répétera pas, nous pensons que l'impact devrait être moins restrictif que prévu.
  • La géopolitique est toujours un joker, mais ne devient pas souvent un objectif qui exerce un impact important sur les marchés. Cette année pourrait être une exception si la Russie envahit l'Ukraine. Cela entraînerait presque certainement une nouvelle flambée massive des prix de l'énergie en Europe, étant donné la dépendance de la région au gaz naturel russe.

Surveillez les perspectives économiques

Transcript

Salut, je suis Heather Corkery, directrice générale de la gestion du portefeuille clients ici à SEI. Aujourd'hui, je suis ici avec le stratège en chef du marché et gestionnaire de portefeuille senior, Jim Solloway, qui va nous présenter nos perspectives économiques pour la nouvelle année.

Merci, Heather. Commençons par un rapide récapitulatif de l'année dernière. À l'exception de l'inflation, 2021 s'est largement déroulée comme prévu. Alors que nos prévisions du début de l'année ne prévoyaient pas une accélération aussi forte du taux d'inflation, nous avons toutefois souligné que la croissance et l'inflation allaient probablement s'accélérer et les gestionnaires de portefeuille de SEI positionnaient des portefeuilles diversifiés pour des surprises d'inflation à la hausse.

Selon toi, quels seront les principaux thèmes de la nouvelle année? 

Nous avons créé un graphique qui met en évidence nos prévisions pour l'année dernière et l'année à venir. Il s'agit d'une représentation stylisée de nos opinions sur une variété de sujets importants pour les investisseurs. Nos prévisions originales pour 2021 faites à la fin de 2020 sont représentées par les cases dans la barre supérieure pour chaque catégorie. Le résultat réel pour l'année est représenté par une coche. Ces prévisions concernent les États-Unis, mais elles n'auraient pas été si différentes pour d'autres pays développés. Pour la nouvelle année, nous prévoyons une croissance économique mondiale continue qui est supérieure à la moyenne, mais à un rythme plus lent que celui que nous avons connu l'année dernière. Nous prévoyons également des marchés du travail extrêmement tendus, en particulier aux États-Unis. Nous pensons que davantage de personnes retourneront sur le marché du travail à mesure que les craintes liées au COVID s'estompent, mais il y aura probablement toujours une inadéquation continue de la demande et de l'offre. Prédire un mauvais résultat pour l'inflation en 2022 n'est pas vraiment un risque à notre avis. En termes de politique monétaire, la Réserve fédérale américaine devrait commencer un cycle pluriannuel de hausse des taux dans un avenir proche. En dehors des États-Unis, la Banque du Canada et la Banque d'Angleterre subissent le plus de pression pour pivoter vers une politique monétaire plus stricte. La Banque d'Angleterre a augmenté son taux d'escompte d'un petit montant à la mi-décembre, la première hausse parmi les banques centrales les plus importantes. La Banque centrale européenne, la BCE, et la Banque du Japon, la BOJ, semblent susceptibles de leur emboîter le pas. En plus du début d'un nouveau cycle de resserrement monétaire, certains économistes s'inquiètent de la prochaine falaise fiscale qui attend divers pays, notamment les États-Unis. Bien qu'il y aura une impulsion fiscale négative dans le sens où l'extraordinaire stimulus des deux dernières années ne sera pas répétée, nous pensons que l'impact devrait être moins contractionniste que ce que l'on craint. La géopolitique est toujours un joker, mais ne devient pas souvent un point central qui exerce un grand impact sur les marchés. Cette année pourrait être une exception si la Russie envahit l'Ukraine. Cela provoquerait presque certainement une nouvelle flambée massive des prix de l'énergie en Europe, étant donné la dépendance de la région au gaz naturel russe.

Jim, parlons un instant du sentiment des investisseurs. Les marchés d'actions ont offert de bons rendements depuis un certain temps. Personne ne veut que cela s'arrête. Devons-nous nous préparer à être déçus ?

La trajectoire de la croissance des bénéfices du S&P 500 va probablement ralentir l'année prochaine. Mais là encore, une fourchette de 8 à 12 % semble cohérente avec notre appel macroéconomique pour une croissance et une inflation toujours supérieures à la moyenne. La façon dont cela se reflétera dans les prix des actions est moins certaine.

Moins certain comme dans bon ou moins certain comme dans mauvais ?

Nous prévoyons une année moyenne où les actions de grande capitalisation gèrent un rendement total de 10 %. Bien sûr, cette prévision est presque certaine d'être à côté de la plaque. Il est préférable de la considérer comme une tendance centrale avec une grande marge d'erreur.

Merci, Jim, nous apprécions toujours tes idées. Lis nos dernières perspectives économiques pour en savoir plus sur les idées de SEI. Merci. Informations Importantes.

Expand

Legal Note

Important Information

Information provided by SEI Investments Management Corporation, a wholly owned subsidiary of SEI Investments Company (SEI).
This material represents an assessment of the market environment at a specific point in time and is not intended to be a forecast of future events, or a guarantee of future results. This information should not be relied upon by the reader as research or investment advice and is intended for educational purposes only.

SIMC develops forward-looking, long-term capital market assumptions for risk, return, and correlations for a variety of global asset classes, interest rates, and inflation. These assumptions are created using a combination of historical analysis, current market environment assessment and by applying our own judgment. In certain cases, alpha and tracking error estimates for a particular asset class are also factored into the assumptions. We believe this approach is less biased than using pure historical data, which is often biased by a particular time period or event.

The asset class assumptions are aggregated into a diversified portfolio, so that each portfolio can then be simulated through time using a monte-carlo simulation approach. This approach enables us to develop scenarios across a wide variety of market environments so that we can educate our clients with regard to the potential impact of market variability over time. Ultimately, the value of these assumptions is not in their accuracy as point estimates, but in their ability to capture relevant relationships and changes in those relationships as a function of economic and market influences.

The projections or other scenarios in this presentation are purely hypothetical and do not represent all possible outcomes. They do not reflect actual investment results and are not guarantees of future results. All opinions and estimates provided herein, including forecast of returns, reflect our judgment on the date of this report and are subject to change without notice. These opinions and analyses involve a number of assumptions which may not prove valid. The performance numbers are not necessarily indicative of the results you would obtain as a client of SIMC.

We believe our approach enables our clients to make more informed decisions related to the selection of their investment strategies.

For more information on how SIMC develops capital market assumptions, please refer to the SEI paper entitled “Developing Capital Market Assumptions for Asset Allocation Modeling.” If you would like further information on the actual assumptions utilized, you may request them from your SEI representative.