• Bien que notable, l’ampleur de ces mouvements est assez ordinaire et on peut s’attendre à ce qu’ils se produisent pendant la période de détention d’un investisseur à long terme. 
  • Si l’on tient compte des conditions actuelles, elles ne constituent pas non plus des surprises.

Les grands indices boursiers américains se sont effondrés le 11 juin 2020 : l’indice composé NASDAQ a chuté de plus de 5 %, l’indice S&P de près de 6 % et la moyenne du Dow Jones presque de 7 %. Les fortes variations quotidiennes peuvent miner la confiance des investisseurs, en particulier ceux qui se sont laissé leurrer par la volatilité relativement faible de la dernière décennie, mais tout bien considéré, il faut s’attendre à des reculs de cette nature tout au long de la période de détention d’un investisseur à long terme.

Un recul, somme toute, pas exceptionnel 

Lorsque l’on observe les reculs journaliers en pourcentage du S&P 500, la baisse du 11 juin se classe au 40e rang des reculs les plus importants en pourcentage depuis 1928. Téléchargez le commentaire complet pour voir l'exposition.

Ce n’est pas inattendu
Les investisseurs accueillent rarement de façon favorable les mouvements rapides et abrupts à la baisse des marchés, mais certains signes montrent que la baisse récente n’aurait pas dû être complètement inattendue :

  • La reprise récente du marché après les creux de mars a aussi été rapide et abrupte, mais personne ne se plaint lorsque les marchés sont à la hausse. Quelle que soit la direction, la volatilité est de la volatilité. 
  • Nous affirmons depuis un certain temps qu’un recul ne serait pas surprenant, car les cours des actions américaines ont évolué rapidement et ont peut-être pris de l’avance. 
  • Les conditions économiques actuelles aux États-Unis comprennent des niveaux de chômage incroyablement élevés. 
  • De plus, la Réserve fédérale a annoncé récemment que certaines de ces pertes d’emploi seront probablement permanentes. 
  • La pandémie de COVID-19 se poursuit partout dans le monde. 
  • L’agitation sociale est un phénomène mondial. 
  • Les plus grandes économies du monde (les États-Unis et la Chine) sont impliquées dans une escalade de conflits commerciaux.

Ce n’est pas inhabituel 

Même si les baisses de 5 % peuvent sembler énormes lorsqu’elles se produisent, elles se sont produites souvent ces
derniers temps. En 2020, il y a eu trois jours (tous en mars) où la baisse a été encore plus forte :
Baisses du S&P 500

  • 16 mars : -11,98 % 
  • 12 mars : -9,51 % 
  • 9 mars : -7,60 %

En 2008, sept jours ont connu des baisses encore plus fortes. La plus forte baisse quotidienne enregistrée (-20,46 %)
s'est produite le 19 octobre 1987.

Notre point de vue 

Malgré le sentiment de malaise que provoquent les grandes baisses des marchés, nous soupçonnons (en fonction des
cours du marché à terme) qu’une partie de la plus récente baisse aura été effacée au moment où vous lirez cet article. Ou peut-être pas. Les mouvements du marché à court terme sont imprévisibles – c’est pourquoi nous ne dévions pas de nos stratégies de placement à long terme. Il est tout simplement trop incertain, trop épuisant et probablement trop infructueux de parier son avenir sur les mouvements du marché à court terme.

Téléchargez le commentaire complet

Définition des indices

  • La Moyenne de Dow Jones est une moyenne pondérée en fonction des cours des 30 actions les plus importantes négociées à la Bourse de New York et au NASDAQ. 
  • L’indice composé Nasdaq est un indice non géré, pondéré en fonction de la capitalisation boursière, qui comprend tous les titres cotés à la bourse du NASDAQ. Il est souvent utilisé pour évaluer la performance des actions de technologie mondiales. 
  • L'indice S&P 500 est un indice pondéré en fonction de la capitalisation boursière, composé de 500 actions de grandes capitalisations américaines détenues par un large public.

Legal Note

Renseignements importants
Société de placements SEI Canada, filiale en propriété exclusive des SEI Investments Company, est le gérant des Fonds SEI au Canada.

Les informations fournies le sont à titre d’information générale et à titre éducatif uniquement et ne constituent pas un avis juridique, fiscal, comptable, un conseil financier ou de placement à propos des Fonds ou de tout titre en particulier, ni une opinion à l’égard de la pertinence d’un placement. Les informations ne devraient pas non plus être interprétées comme une recommandation quant à l’achat ou à la vente d’un titre, d’un produit dérivé ou d’un contrat à terme. Il n’est pas recommandé d’agir en fonction de l’information contenue dans ce document, à moins d’obtenir expressément un avis juridique, fiscal, comptable et financier auprès d’un professionnel en placement. Le présent document est une évaluation de la situation des marchés à un moment précis et ne constitue pas une prévision d’événements à venir ou une garantie de rendements futurs. Il n’est pas garanti qu’à la date de parution du présent document les titres mentionnés étaient ou non détenus par les Fonds SEI.

Le présent document pourrait contenir des « informations prospectives » (« IP ») telles que définies par les lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. Les IP sont des déclarations se rapportant à des événements, des conditions
ou des résultats probables et reposent sur des hypothèses au sujet de conditions économiques et de plan d’action futurs.
Les IP sont exposées à divers risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels
diffèrent grandement des attentes explicites ou implicites associées au présent document. Les IP reflètent les attentes
actuelles en ce qui concerne les événements actuels et ne sont pas une garantie de rendements futurs. Les IP figurant
dans le présent document ou mentionnées à titre de référence sont fournies dans l’unique but de communiquer des
attentes actuelles et pourraient ne pas être appropriée dans d’autres circonstances.
Bien que les sources externes sur lesquelles se fondent certaines informations fournies sont jugées fiables, SEI ne
garantit ni leur fiabilité ni leur intégralité et ces dernières peuvent être incomplètes ou changer sans préavis.
L'investissement comporte des risques, dont le risque de perte en capital. La diversification peut ne pas offrir de
protection contre le risque lié au marché. Par ailleurs, d'autres titres non mentionnés peuvent comporter des risques
particuliers. En plus des risques habituels associés à l'investissement, les placements internationaux peuvent comporter
des risques de pertes en capital découlant de fluctuations défavorables de la valeur des devises, de divergences dans les
principes comptables généralement reconnus ou de l'instabilité politique ou économique dans d'autres pays. Les marchés
émergents présentent des risques accrus découlant des mêmes facteurs, en plus de ceux associés à leur faible taille et à
leur faible liquidité. Les obligations et les fonds obligataires perdent pour leur part de la valeur quand les taux d'intérêt
montent.
Les rendements indiciels sont présentés à des fins illustratives uniquement et ne représentent pas des rendements réels
d’un Fonds SEI. Les rendements indiciels ne reflètent pas les frais de gestion, les coûts de transaction et autres charges.
Les indices ne sont pas gérés et il n’est pas possible d’y investir directement.
Les opérations sur fonds communs de placement peuvent entraîner des commissions, des frais de suivi, des frais de
gestion et d’autres types de frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les fonds communs de placement ne sont
pas garantis; leur valeur fluctue fréquemment et leurs rendements antérieurs peuvent ne pas se répéter.