• Le défaut de paiement précédent de la Russie en 1998 faisait suite aux crises asiatiques de 1997.
  • Le 16 mars, la Russie a manqué un paiement de coupon en devise forte sur ses obligations souveraines.

La volonté du gouvernement russe de rembourser ses obligations en matière de dette est maintenant explicitement remise en question suite aux commentaires du régime Poutine, malgré les tampons économiques mis en place avant les événements des dernières semaines. 

La Russie affiche un important excédent de son compte courant (ce qui signifie que le pays est un prêteur net au reste du monde) et des réserves internationales importantes, qui atteindraient 650 milliards de dollars. Environ 50 % de ces réserves sont basés sur des dollars américains, des euros ou des livres sterling, et sont détenus par des institutions occidentales. En raison des sanctions récemment imposées, la Russie ne peut accéder à ces réserves. 

Environ 12 % des réserves du pays sont constituées d’or qui, bien qu’accessible, n’est pas liquide. Les actifs restants sont soit en roubles (qui ont connu une dévaluation considérable), soit en monnaies asiatiques (principalement en yuans chinois). Ce problème d’accessibilité modifie considérablement le tableau fondamental de la « Russie forteresse » (l’idée que les réserves de la Russie lui permettraient de résister aux sanctions occidentales).

télécharger le commentaire complet

Legal Note

Renseignements importants

Le présent document est une évaluation de la situation des marchés à un moment précis et ne constitue pas une prévision d’événements à venir ou une garantie de rendements futurs. Les positions et les titres en portefeuille sont sous réserve de modifications. Toutes les informations à la date indiquée. L’investissement comporte des risques, dont le risque de perte en capital. Le lecteur ne devrait pas se fier aux informations fournies comme s’il s’agissait de résultats de recherche ou de conseils en placement (à moins que vous n’ayez conclu séparément un accord écrit avec SEI pour l’offre de conseils en placement) ni les interpréter comme une recommandation quant à l’achat ou à la vente d’un titre. Le lecteur devrait consulter son propre spécialiste en placement pour obtenir de plus amples renseignements.

Les déclarations qui ne sont pas de nature factuelle, dont les opinions, les projections et les estimations, supposent certaines conditions économiques et évolutions des secteurs, et ne constituent que des opinions actuelles qui peuvent être modifiées sans préavis. Rien dans le présent document n’est destiné à être une prévision d’événement futur ni une garantie de résultats futurs.

Certaines informations relatives à l’économie et aux marchés contenues aux présentes ont été obtenues à partir de sources publiées préparées par d’autres parties, qui, dans certains cas, n’ont pas été mises à jour à la date du présent document. Bien que ces sources soient jugées fiables, ni SEI ni ses sociétés affiliées n’assument aucune responsabilité quant à l’exactitude ou l’exhaustivité de ces informations et ces informations n’ont pas été vérifiées de manière indépendante par SEI.

L’investissement comporte des risques, dont le risque de perte en capital. La valeur d’un investissement et les revenus qui en découlent peuvent aussi bien diminuer qu’augmenter. Les investisseurs peuvent récupérer moins que le montant initial investi. Les rendements peuvent augmenter ou diminuer en raison des fluctuations des devises. Les rendements passés ne constituent pas un indicateur fiable des résultats futurs. Le placement peut ne pas convenir à tous.

La valeur des obligations et des fonds d’obligations diminue à mesure que les taux d’intérêt augmentent. Les obligations à rendement élevé comportent des risques plus importants de défaut ou de déclassement et sont plus volatiles que les titres de qualité investissement, en raison de la nature spéculative de leurs investissements. Les TIPS peuvent offrir aux investisseurs une couverture contre l’inflation, car la fonction d’ajustement à l’inflation permet de préserver le pouvoir d’achat de l’investissement. En raison de cette caractéristique d’ajustement à l’inflation, les obligations protégées contre l’inflation ont généralement des rendements inférieurs à ceux des obligations à taux fixe conventionnelles. Les investissements en produits de base et leurs dérivés peuvent être plus volatils et moins liquides que les investissements directs dans les produits de base sous-jacents. Les rendements des actions liées aux matières premières peuvent également être affectés par la structure financière de l’émetteur ou par les performances d’entreprises non liées.

Ce document n’est pas destiné aux personnes pour lesquelles (en raison de leur nationalité, de leur résidence ou pour toute autre raison) la publication ou la disponibilité de ce document est interdite. Les personnes auxquelles s’appliquent ces interdictions ne doivent pas se fier à ces informations à quelque titre que ce soit.

Les informations fournies le sont à titre d’information générale et d’éducation et ne constituent pas un avis juridique, fiscal, comptable, un conseil financier ou de placement à propos des Fonds ou de tout autre titre en particulier, ni une opinion à l’égard de la pertinence d’un placement. Les informations ne devraient pas être interprétées comme une recommandation d’achat ou de vente d’un titre, d’un produit dérivé ou d’un contrat à terme. Il n’est pas recommandé d’agir en fonction de l’information contenue dans le présent document sans solliciter un avis juridique, fiscal, comptable et financier auprès d’un professionnel en placement.

Informations fournies aux États-Unis par SEI Investments Management Corporation (SIMC), une filiale en propriété exclusive de SEI Investments Company (SEI).

Informations fournies au Canada par Société de placements SEI Canada, le gestionnaire des Fonds SEI au Canada.

Informations fournies au Royaume-Uni par SEI Investments (Europe) Limited, 1 st Floor, Alphabeta, 14-18 Finsbury Square, London EC2A 1BR, qui est autorisé et réglementé par la Financial Conduct Authority. Les investissements dans les Fonds SEI sont généralement des investissements de moyen à long terme.

L’offre ou l’invitation de souscrire ou d’acheter des actions des sous-fonds (les « parts »), qui fait l’objet du présent Mémorandum d’information, est une offre franche uniquement : (i) aux « investisseurs institutionnels » conformément à l’article 304 de la Securities and Futures Act, chapitre 289 de Singapour (la « loi »), (ii) aux « personnes concernées » conformément à l’article 305 (1) de la loi, (iii) aux personnes qui remplissent les conditions d’une offre faite conformément à l’article 305 (2) de la loi, ou (iv) conformément aux conditions de la loi ou à d’autres dispositions d’exemption applicables.

SIEL a nommé SEI Investments (Asia) Limited (SEIAL) de Suite 904, The Hong Kong Club Building, 3 Jackson Road, Central, Hong Kong, comme sous-distributeur des Fonds OPCMV SEI. SEIAL est autorisé à exercer des activités réglementées de type 4 et 9 sous la supervision de la Securities and Futures Commission (« SFC »).

Ces informations sont offertes à Hong Kong par SEIAL. Le contenu de ce document n’a pas été revu par aucun organisme de réglementation à Hong Kong. Vous devez faire preuve de prudence en ce qui concerne l’offre. Si vous avez des doutes quant au contenu de ce document, vous devez obtenir un avis professionnel indépendant.

Ces informations sont disponibles en Amérique latine POUR LES SPÉCIALISTES (non de détail) UNIQUEMENT par SIEL.

Toute question relative à son contenu doit être adressée uniquement à votre distributeur. Si vous ne savez pas qui est votre distributeur, vous ne pouvez vous fier à aucune partie de ce document, à quelque titre que ce soit.
Émis en Afrique du Sud par SEI Investments (South Africa) (Pty) Limited FSP No. 13186, un fournisseur de services financiers autorité et réglementé par la Financial Sector Conduct Authority (FSCA). Siège social : 3 Melrose Boulevard, 1 st Floor, Melrose Arch 2196, Johannesburg, Afrique du Sud.